6 Juin 2014

Trousse de survie anti bad hair day (vidéo)

bad-hair-day-ModeTrotterBlog

Vous le savez. Je suis une méga paresseuse du séchoir. Plus mes cheveux allongent, pire c’est. Si je peux éviter de passer 30 minutes à m’envoyer du vent dans les cheveux, je ne m’en porte que mieux. Ce faisant, j’ai développé des skills de feu pour camoufler une tête « pas fraîche », techniques qui s’appliquent aussi super bien aux jours de bad hair day. Vous savez, ces jours où votre rosette fait des siennes, ou que le facteur humidex ruine toute tentative de mise en plis? Bad hair day be gone! Voici ma boîte à outils pour en venir à bout.

Deux produits indispensables anti bad hair day : le shampoing sec + l’huile sèche. Pourquoi?

Le shampoing sec vaporisé dans les racines absorbe le surplus de sébum. En prime, il donne un boost de volume à la tignasse. Depuis que j’ai découvert le Refresh+Care™ de Dove®, j’en suis folle. J’en ai essayé plusieurs d’autres marques (de salon) auparavant, mais allez savoir, celui de la pharmacie fait des merveilles (en plus de coûter trois fois moins cher). On aime! Ce que j’apprécie particulièrement, c’est son parfum délicat qui fait disparaître l’odeur de « fond de tête » que j’ai toujours peur que les autres sentent. Confession : je m’entraîne 3 à 5 matins par semaine, et je réussi quand même à ne laver mes cheveux qu’une seule fois. Ni vu ni connu.

Quant à l’huile sèche Pure Care Dry Oil™ de Dove®, je ne m’en sépare plus. Tous les jours, pour donner de la brillance à mes cheveux ou pour dompter mes frisottis, j’en applique 1 ou 2 pompes sur mes pointes en touche de finition. Non, pas parce que ça s’appelle de l’huile que ça va laisser un effet gras sur les cheveux. Bien au contraire. Sa formule légère est absorbée rapidement, tout en laissant la chevelure brillante, nourrie et délicatement parfumée. Sérieux, ça sent trop bon l’été, ce truc, avec ses notes de bergamote, de lavande et une subtile touche florale.

C’est un produit qui sert aussi de traitement capillaire nourrissant avant le shampooing, et de traitement pré-coiffage pour protéger les cheveux lorsqu’on l’applique en sortant de la douche, avant de sécher les cheveux. 3 dans 1, j’adore!

Quant aux outils, voici mes armes fatales contre le bad hair day :

  • Des bobby pins. J’en traîne PARTOUT. Chéri n’en peu plus d’en trouver dans tous les coins de l’appart!
  • Un fer à friser pour donner du mouvement à la chevelure. Celui que j’utilise c’est le T|Studio SILK Ceramic Elliptical Styling Wand que j’aime surtout parce que c’est une baguette. Depuis que je l’ai, j’ai relégué mes traditionnels fers à friser à pince aux oubliettes!
  • Une baguette (ou un crayon) pour me faire un chignon rapido-presto.
  • Un serre-tête pour m’enlever tous le cheveux du visage.

Évidemment, il y a aussi des coiffures faciles à faire qui dissimulent à merveille une tignasse rebelle, comme le top knot, la queue de cheval et la tresse sur le côté.

Bon courage!

Avez-vous d’autres trucs pour vous sortir d’un bad hair day?

Laissez-les juste ici, dans la zone commentaires!

Ce billet et la vidéo ont été élaborés dans le cadre de mes fonctions d’ambassadrice de Tout Sur Les Cheveux™. Toutes les opinions divulguées sont les miennes. Pour en apprendre davantage, visitez www. Toutsurlescheveux.ca  pour d’autres conseils en matière de coiffure et de soin capillaire.

N’oubliez pas de me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram!

email