8 Fév 2012

Smm22 : jour 2

SMM22-Jour-2Aprés une première journée de défilés des plus riches en surprises et en coups de coeur, la barre était bien haute pour ceux qui allaient suivre. C’est donc armée de mon iPhone (tweet tweet!), d’une bouteille d’eau (pour tenir la route!) et de bottes à talons plats (pour tenir jusqu’au jour 4) que j’ai entamé une série de quatre présentations. Un mot en est ressorti : portable!

Martin Lim SMM22

C’est avec une collection tout en color blocking que le duo Danielle Martin et Pao Lim a lancé le bal. Récipiendaire du programme de mentorat Opération Démarrage Mecedes-Benz 2011, Martin Lim y est allé de silhouettes graphiques et de couleurs punchées pour séduire l’assistance qui a craqué pour les robes de soirée en soie oh so glamour.

Annie 50 SMM22

Amusant et toujours hop la vie, le défilé Annie 50 est resté fidèle à l’ADN du label. Des pièces féminines, un brin rétro se sont  succédées sur la passerelle, portées par des mannequins aux coiffures bouffantes, d’inspiration Marie-Antoinette. Tout était en place pour qu’on se laisse porter par la légèreté de l’ambiance qui régnait dans la salle. Mini imprimés floraux, jerseys colorés et insertions de dentelle m’ont fait désirer quelques morceaux, comme cette robe orangée et cette jolie cape d’inspiration trench. Adorable!

Dinh Ba SMM22

C’est une collection plutôt éclectique qui nous a été présentée dans le cadre du défilé Dinh Ba Design. Fidèle à son habitude, le designer a joué de textures, de couleurs et d’une multitude de tissus pour composer ce qui allait s’avérer être la collection la plus étonnante de la soirée. Imprimés métallisés ont côtoyé des soies effet croco, tandis que les chiffons se son mariés au simli-cuir, le tout sur des silhouettes tantôt sixites, d’autres fois modernes. Les impressions étaient mitigées, mais j’ai tout de même craqué pour un manteau cocon tellement chic, ainsi que pour une superbe robe dorée que je me vois très bien porter lors d’une prochaine soirée mondaine.

Eve Gravel SMM22

Coup de coeur de la soirée, le défilé Eve Gravel a conquit le coeur des fashionistas avec son inspiration Daniel Boone au féminin. Ce sont d’abord les robes et tuniques à imprimé de plumes qui nous ont fait chavirer, mais aussi des lainages navajo et les accessoires de fourrures fournis par Rachel F. De gros lainages, des robes bien coupées et des manteaux de tweeds sont venus compléter le tout. Mes coups de coeur : une robe-tunique et cet ensemble décontract’.

À voir les défilés de la journée, force est d’admettre que la mode québécoise est accessible et facilement portable. La liberté de mouvement et le confort à l’honneur, il n’est pas étonnant que nos créateurs connaissent de plus en plus de succès.

Rendez-vous demain pour d’autres compte-rendus!

email